Cellule gliale

Dans le système nerveux, les cellules gliales (aussi appelées nevroglie ou tout simplement glie, du grec γλία (glia), « la colle ») sont les cellules qui forment l'environnement des neurones. Elles assurent le maintien de l'homéostasie, produisent la myéline et jouent un rôle de soutien et de protection du tissu nerveux en apportant les nutriments et l'oxygène, en éliminant les cellules mortes et en combattant les pathogènes.

Les cellules gliales représentent environ 50% du volume cérébral et presque 90 % des cellules du cerveau. On distingue en général 4 principaux types de cellules gliales :

  • les astrocytes,
  • les oligodendrocytes,
  • les cellules de Schwann,
  • la microglie.

Contrairement à la grande majorité des neurones, les cellules gliales peuvent se diviser par mitose.

Pendant longtemps, l'implication des cellules gliales dans le traitement de l'information nerveuse a été ignorée par rapport au rôle proéminent des neurones, mais il est aujourd'hui reconnu qu'elles exercent une action modulatrice sur la neurotransmission bien que le détail de ces mécanismes reste mal compris.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site